Interview de Yasmine Belmadi


2002 pour le documentaire d'origine et 2009 pour cette séquence - 6 minutes 

Présentation 

Yasmine nous a quittés le 18 juillet 2009. Afin de rendre hommage à celui qui en 2001 m'avait tout de suite donné sa confiance pour une interview filmée, j'ai extrait cette séquence de mon documentaire « Je suis céfran, rêves et réalités ».

Commentaire

Il aborde dans cette interview le thème de l'intégration et de l'image des Beurs, sans acrimonie, avec humour et lucidité, et avec le même cœur que dans son travail. On commençait alors à découvrir l'un des acteurs les plus émouvants de sa génération. Je suis convaincu que la chaleur de ce qu'il a donné au cinéma a apporté cent fois plus pour la reconnaissance de nos concitoyens de la nième génération que les velléités intégratrices des intellectuels et des politiques. En contrepoint à cette interview, on le voit en répétition avec la réalisatrice Rachida Krim, bienveillante, attentive, sachant exactement ce qu'elle avait à lui demander. Le texte étudié là exigeait d'avoir un accent oranais ; aidé d'une collaboratrice de la réalisatrice, Yasmine améliorait sa prononciation, oscillant entre le mot arabe et l'équivalent français. Je me suis rendu compte au montage que cette oscillation était éminemment symbolique, un entre-deux exprimé pendant toute l'interview. Adieu l'artiste.